Rechercher

Login

BASSIN en argent et vermeil par Jules WIESE

Dans Argenterie
Proposé par 
  • N° de Stand: N°6/127/128
  • Galerie: EMMANUEL &OLIVIASILVER
  • Siècle: 19ème Siècle
  • Époque/Style: Louis-Philippe
  • Matériaux: ARGENT 1ER TITRE
  • Provenance: FRANCE
  • Signature: JULES WIESE

BASSIN en argent et vermeil par Jules WIESE

De forme ovale ce bassin de Baptème est entièrement ciselé sur son pourtour et gravé à l'intérieur d 'un monogramme " C " et d'une devise : "Je suis ma joie"

Dimensions : longueur 50 cm - largeur : 29,5 cm - hauteur :13,5 cm

Poids : 2470 GRAMMES

Matière : argent 1er titre

Poinçon : Minerve

Epoque : vers 1840

Orfèvre : Jules WIESE

Origine : France

Bibliographie : Né en 1818 à Berlin, Jules WIESE a fait carrière en France, pour devenir l’un des plus habile ciseleur de son temps. Orfèvre et bijoutier, cet allemand s’est installé à Paris en 1839, en entrant comme contremaître dans l’atelier du célèbre orfèvre François-Désiré Froment-Meurice.
Il créa son atelier en 1844 et déposera sa marque pour réaliser ses propres productions, en exclusivité pour Froment-Meurice jusqu’en 1855.  Il est récompensé de la médaille de «première classe» en orfèvrerie, bijouterie et joaillerie à l’Exposition universelle de Paris de 1855, puis assoit sa réputation à l’Exposition Universelle de Londres de 1862. Luthérien, membre du consistoire supérieur, Wiese travaille également pour l’Eglise catholique.
Il laissera dès 1880 les rênes de son atelier à son fils, Louis Wiese (1852 – 1923).

Coordonnées

Galerie n° : 6 & 127 - Allée 1

Nom : Emmanuel Redon Silver fine Art  &  Oliviasilver.com

Toutes nos pièces sont vendues avec un certificat d'authenticité.

Pour parcourir le catalogue de l'antiquaire : cliquez ici

Site internet : www.oliviasilver.com E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.