Rechercher

Login

Petrus Van Schendel, huile sur toile vers 1840-1850 - « Le Marché aux poissons à Avond"

Dans Peintures
Proposé par 
  • N° de Stand: 82 83 et 84 - Allée 1
  • Galerie: MLD Antiquités
  • Siècle: 19ème Siècle
  • Dimensions: Dimensions sans cadre Hauteur 49 cm - Largeur 60 cm. Dimensions avec cadre Hauteur 65 cm - Largeur 76 cm.
  • Matériaux: Huile sur toile - Cadre en bois doré
  • Provenance: Collection particulière Suisse
  • Signature: Petrus Van Schendel
  • Prix: Nous consulter

Petrus Van Schendel, huile sur toile vers 1840-1850 - « Le Marché aux poissons à Avond"

 

Attention ce tableau est dans notre collection personnelle est ne peut être vu à la galerie que sur rendez-vous.

 

Un magnifique et rare tableau par Petrus Van Schendel, peintre Belge du XIXème siècle, représentant le Marché aux Poissons à Avond. 

Travail remarquable de ce génie des scènes de nuit, éclairées par la lumière artificielle d’une bougie. Notre tableau n’est pas signé ou certainement dans la partie noire du tableau, il a été authentifié par la Galerie Roelofs à Amsterdam dans les années 1970 (facture d’origine à l’appui).

 

Tableau par Petrus Van Schendel peintre Belge du XIXème siècle, Le Marché aux poissons à Avond vers 1840-1850.

 

Dimensions sans cadre Hauteur 49 cm - Largeur 60 cm.

Dimensions avec cadre Hauteur 65 cm - Largeur 76 cm.

 

Ce superbe tableau est resté dans son encadrement d'origine, nous avons juste fait nettoyer le tableau et aviver la dorure du cadre. Il est à signaler deux anciennes restaurations à la toile.

 

Provenance : 

 

Collection privée Suisse, acquisition auprès de la Galerie Roelofs à Amsterdam dans les années 1970.

En janvier 2006, l’arrière-petite-fille du peintre a appris que nous souhaitions éventuellement nous séparer de ce tableau et a pris contact avec nous.

Petrus Van Schendel (Terheijden, 21 Avril 1806 - Bruxelles, 28 Décembre 1870) est un peintre néerlandais-belge romantique, spécialisé dans les scènes de nuit à la lumière artificielle.

 

Il était le fils de Gijsbertus van Schendel et de Geertruida Brox. 

Après la mort de son père, la famille déménage à Breda. Sur les conseils d'un officier de l'armée à la retraite qui était impressionné par son talent, on l'envoya à l'Académie des Beaux-Arts d'Anvers où il resta de 1822 à 1828, sous la direction du peintre d'histoire Mattheus van Bree Ignace. En 1828, il reçut une médaille d'or pour la « science de la transparence ».

 

Après sa formation, il a vécu dix-sept ans aux Pays-Bas, où il s'est fait un nom surtout comme portraitiste (Breda, 1828-1829, Amsterdam, 1830 - 32, de Rotterdam, de 1832 à 1838, à La Haye, de 1838 à 1845). 

 

A partir de 1827, il expose régulièrement dans le "Salon de vie des Maitres » à La Haye, à Rotterdam et à Amsterdam, ainsi que dans la "Triennale de coiffure" à Anvers, à Bruxelles et à Gand.

 

Vers 1845 Petrus Van Schendel s'installe définitivement à Bruxelles où il avait déjà une réputation internationale. Il a également été familiarisé avec l'art français. Il a vécu dans le Palais 53 à Laeken, près de Schaerbeek, et vers 1861, 103 rue du Progrès à Bruxelles.

 

Son atelier à Bruxelles consistait en deux endroits : une salle bien éclairée pour la peinture réelle et aussi un espace qu'il pouvait assombrir artificiellement et éclairer selon les exigences de la matière à peindre et des modèles qui posaient.

 

Van Schendel s'est marié trois fois :

 

  • • Le 23 Juillet 1830 à Terheijden avec Elisabeth Catherina Lawn (Amsterdam - Bruxelles 21 Mars 1850), dont il eut treize enfants.
  • • Le 30 Avril, 1851 avec Johanna Eyrond (Amsterdam, le 28 Juillet, 1821 - Bruxelles 30 Novembre 1853), dont il eut deux enfants.
  • • Le 16 Février, 1854 avec Isabelle de soudeur, veuve Silvester Nique (Bruxelles, le 6 Avril, 1809 -).

 

En 1881, son domaine, y compris de nombreux dessins, aquarelles et plus d'une centaine de peintures, ont été vendus aux enchères à Bruxelles. Son domaine abritait aussi la peinture à l'huile "L'Adoration des bergers", un énorme travail de 4,38 mètres de haut, sur 3,3 mètres de large et pesant 400 kg. Cette œuvre a été prêtée par la famille de la Sainte-Croix à Ixelles, mais en 2008, elle a été donnée en prêt au Musée de Breda, qui a restauré cette peinture.

 

 

Petrus Van Schendel, Oil on Canvas « The Avond Market Fishs,» Circa 1840-1850

 

A magnificent and rare painting by (and documented) Petrus Van Schendel (not signed or in a dark part), 19th-century Belgium painter,  depicting the Avond Market Fishs. 

Remarkable work of this genius of night scenes enlightened by the artificial light of a candle.

 

Original giltwood frame. Our painting is in good condition. We point out a couple of restoration in our painting.

 

Belgium painting by (and documented) Petrus Van Schendel, The Avond Market Fishs circa 1840-1850.

 

Dimensions without frame: H 19.29 In. - W 23.62 In.

Dimensions with frame: H 25.59 In. - W 29.92 In.

 

Origine:

 

Private Swiss Collection, buy directly to the Roelofs Gallery in Amsterdam in the 1970s.

 

In 2006 January, a descendant, the great grand-daughter of the painter learned that we possibly could sell this painting and she got in touch with us.

 

 

Petrus Van Schendel (1806-1870) was a Dutch-Belgian genre painter in the Romantic style who specialized in nighttime scenes, lit by lamps or candles.

 

 

Biography:

 

On the advice of a family friend, who was a retired army officer, his father sent him to study at the Royal Academy of Fine Arts in Antwerp. He studied there from 1822 to 1828 with the history painter, Mattheus Ignatius van Bree, and received a gold medal for "Perspective" upon graduating.

He made a name as a portrait painter and frequently moved, living in Breda (1828-29), Amsterdam (1830-32) Rotterdam (1832-38) and The Hague (1838-45). He was a regular participant in the Exhibition of Living Masters and the various "Triennial Salons" of Antwerp, Brussels, and Ghent. In 1834, he was named a member of the Royal Academy of Fine Arts in Amsterdam.

In 1845, he settled permanently in Brussels. His studio there was divided into a well-lighted space where he painted, and a darkened area where his models posed. He won several medals at expositions in Paris and London during the late 1840s. King Leopold I. bought some of his works He also published course books on perspective and facial expression.

He painted Biblical scenes and landscapes, lit by the moon, as well as his genre works and traditional portraits. Many of his paintings were also done as ink wash drawings and made into woodcuts. In 1869, he created a few experimental paintings lit by electric arc lamps.

In addition to his art, he was interested in the mechanics of steam engines and, in 1841, patented a device for improving the blades on steamships. He also devised suggestions for improving the lateral stability of railroad cars and reclaiming the moorlands in De Kempen.

He was married three times and had fifteen children; thirteen by his first wife, Elisabeth, who died in 1850.

 

Further reading:

 

Jan M.M. de Meere, Petrus van Schendel (1807-1870). Een leven tussen licht en donker, Primavera Pers, 2012

 

Helma van der Holst, Petrus van Schendel, 1806-1870: meester van het avondlicht, Breda's Museum, 2012

 

Galeries 82, 83 & 84 - Allée 1
Laurence & Marc Debono
+33 (0)6 07 57 42 55
+33 (0)1 40 10 83 63

Voir le catalogue de l'Antiquaire

Site internet : www.marchebiron.com Mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.